L’enseignement supérieur et la recherche

Situé au cœur de la vie étudiante lyonnaise, le Nouvel Institut Franco-Chinois est une plateforme de rencontres et d’échanges pour les acteurs du monde universitaire, lyonnais comme chinois.

 Le Nouvel Institut Franco-Chinois compte parmi ses mécènes fondateurs l’Université de Lyon ainsi que trois universités chinoises : l’Université Sun Yat-sen de Canton, l’East China Normal University et l’Université Tongji de Shanghai.

De par son histoire et sa vocation, le Nouvel Institut Franco-Chinois place le développement des relations universitaires entre Lyon et la Chine parmi ses principales missions.

Il œuvre ainsi à la promotion des établissements d’enseignement supérieur lyonnais auprès de ses partenaires chinois lors de missions organisées en Chine, comme lors d’événements organisés à Lyon : accueil de délégations universitaires, organisation de colloques et de rencontres sur des thématiques choisies. 

 

 Le Nouvel Institut Franco-Chinois travaille également au rapprochement entre le monde académique et le monde économique en créant des passerelles entre les deux et en valorisant la recherche française auprès des entreprises chinoises et des entreprises françaises implantées en Chine.

 Son objectif principal étant de créer une communauté d’innovation, rassemblant des acteurs pluridisciplinaires autour d’un même projet

 

Le Nouvel Institut Franco-Chinois contribue ainsi à l’attractivité universitaire de la ville de Lyon, attractivité qui se confirme avec l’augmentation constante du nombre d’étudiants chinois. Chaque année, se sont plus de 5000 étudiants chinois qui viennent étudier dans un des établissements lyonnais.

 Les établissements d’enseignement supérieur et de recherche de Lyon ont depuis longtemps noué des relations de coopération solides avec la Chine : des premiers étudiants chinois venus à Lyon au sein de l’Institut Franco-Chinois, à la mise en place en 1980 d’un programme de bourses à destination de jeunes professionnels chinois souhaitant perfectionner leur formation à Lyon.

Aujourd’hui, ces coopérations avec la Chine concernent la mise en place de diplômes conjoints, la mobilité étudiante et la mise en place de programme de recherche conjoints.